légende de l’origine du jujitsu

l'origine du jujitsu

L’origine du jujitsu, un art martial basé sur les projections et la souplesse connu pour être l’ancêtre du Judo moderne, est couverte de légende.

L’une d’elle nous faît comprendre tout l’intérêt de la souplesse comme moyen efficace d’auto défense.

Il y a des centaines d’années de cela, un japonais formé à la boxe chinoise et ne croyant qu’à la force pure rencontra un adversaire plus fort que lui et se retrouva blessé.

Pendant sa convalescence il repensé sans cesse à sa défaite et se demander comment être encore plus fort. Il observait les arbres de son jardin couvert de neige et se dit qu’il devrait dans ses méditations s’imaginer aussi majestueux que le cerisier de son jardin quand soudain une des branches du dit cerisier céda sus le poids de la neige. La branche de cerisier et la neige tombèrent alors sur les frèles branches d’un saule pleureur dont les rameaux plièrent sous le poids mais revinrent aussitôt à leur place après avoir laisser choir le morceau de cerisier couvert de neige.

Notre brave homme comprit alors qu’il ne faut pas résister à une attaque, mais plutôt céder et créer un déséquilibre, chez l’opposant, qui nous soit favorable.

Cette légende correspond bien au concept que nous défendons. En effet rien ne sert d’opposer la force à une personne plus forte, l’intelligence à une personne plus intelligente, etc ce qui compte c’est de trouver le moyen de déséquilibrer l’adversaire en mettant en avant une qualité que lui n’a pas. Ce peut être la souplesse, la rapidité, l’équilibre mais aussi une meilleur technique ou un esprit plus reposé. À vous de développer les 7 qualités de notre concept et de pouvoir ainsi mettre en avant au moment voulu la bonne qualité.

Cette légende se rapproche beaucoup de la fable du chène et du roseau. Connaissez vous d’autres contes et légendes sur ce sujet ? Un  avis à partager ?