Renforcer l’estime de soi grâce à un langage positif

« Je ne sais pas quoi faire avec toi, tu te trompes toujours ! » Une telle phrase peut faire aussi mal qu’une gifle. Peut-être que beaucoup de gens ne réalisent pas l’effet que le langage peut avoir sur les gens, en particulier les enfants. L’enfance est une période de l’évolution d’une personne où l’on construit les bases de la personnalité, de l’estime de soi et de la perception de soi. Le langage utilisé par nos parents nous façonne d’une manière ou d’une autre : il peut nous donner confiance ou, au contraire, miner l’estime de soi, voire alimenter notre colère. Bien sûr, personne ne vient au monde avec un manuel d’instructions sur la manière de se comporter, un guide qui nous montre comment être de meilleures personnes et, tâche encore plus difficile, de meilleurs parents. Nous pouvons nous efforcer de donner le meilleur à nos enfants, les inscrire dans une bonne école, leur faire suivre des activités extrascolaires pour améliorer leur éducation. Cependant, il y aura toujours des détails qui nous manqueront. Le langage positif est aussi essentiel qu’une caresse ou un verre de lait.

J’ai toujours tout faux

Que pourrions-nous dire à un enfant qui répète toujours ces mots lorsqu’il essaie de faire quelque chose ? Il est important de faire attention à ce genre d’expressions, surtout quand ce sont les petits qui les prononcent. Notre tâche en tant que parents, enseignants ou modèles adultes est, et sera toujours, de cultiver leur confiance. Leur capacité à se sentir en confiance. Une bonne réponse peut être : essayez encore, c’est sûr que vous réussirez. Une phrase très simple, mais qui donnera à l’enfant un sentiment de calme et de confiance, une incitation à se motiver et à réessayer. Si l’enfant croit qu’il n’est pas capable et que personne ne le soutient, il cessera probablement de faire des efforts dans toutes les activités qu’il doit faire, non seulement parce qu’il doutera de ses capacités, mais aussi parce qu’il se sentira mal à l’aise. Pourquoi devrais-je essayer si tout ce que j’obtiens est de la frustration ? En fin de compte, pour éviter ce sentiment négatif, l’enfant finira par contourner toute tâche et tout objectif.

Éduquer de manière positive

« Tu t’améliores de jour en jour », « J’en suis sûr », « J’aime ce que tu as fait ». Des expressions comme celle-là donnent confiance au bébé. Les phrases sont claires et faciles à comprendre. Nous devons nous rappeler que les enfants, jusqu’à l’âge de 6 ans au moins, ne comprennent pas l’ironie, les doubles sens ou les jeux de mots. Dans la langue commune d’un adulte, ce type de stratégie linguistique est très courant et, parfois, nous pouvons les utiliser sans nous rendre compte que les plus jeunes enfants ne les comprendront pas. Un exemple est la phrase typique : continuez à faire ceci et vous verrez. Le plus probable est que l’enfant continue à faire ce qu’il fait, car il n’a pas reçu d’ordre clair du genre : arrête de jouer et fais tes devoirs, sinon tu auras une mauvaise note demain. La communication avec nos enfants doit donc être non seulement positive, mais aussi aussi aussi claire que possible, sans ambiguïté ni ironie. Nous devons les remplir de positivité et de phrases pleines d’espoir, qui alimenteront leur croissance psychologique et personnelle et augmenteront leur estime de soi. Dans notre vie quotidienne, nous n’apprécions souvent pas la façon dont nous nous exprimons. Mais très souvent, nous finissons par dire beaucoup plus que ce que nous voulions exprimer. Même nos gestes en disent plus que les mots. Lorsque nous éduquons, il est essentiel de prendre en compte tout ce que nous transmettons à l’enfant. On peut se plaindre de son comportement, le gronder et même le punir. Mais la punition et la critique seront inutiles si nous ne lui donnons pas une chance de s’améliorer. « Vous ne toucherez pas à l’ordinateur pendant une semaine, parce que vous ne faites pas ce que vous êtes censé faire, vous ne finissez jamais vos devoirs et il n’est pas bon de jouer avec pendant tant d’heures. Quand tu me montreras que tu t’es amélioré à l’école et que tu peux l’utiliser pour des choses utiles, je te laisserai l’utiliser à nouveau. Je sais que vous pouvez le faire ! » Le langage positif est essentiel dans notre vie quotidienne, dans nos relations et pour éduquer les plus petits. Et vous, le mettez-vous habituellement en pratique ?

Renforcer l’estime de soi avec un langage positif

Tu ne fais rien de bien, je ne sais pas ce que je vais faire de toi ». Une phrase peut faire autant de dégâts qu’une gifle. Il est possible que de nombreuses personnes ignorent les effets de la langue sur les personnes, et en particulier sur les enfants. D’où l’importance d’utiliser un langage positif. L’enfance est ce moment évolutif au cours duquel les premières expériences établissent les piliers de notre personnalité, notre confiance en nous et notre concept de soi. Le langage de nos parents nous façonne d’une manière ou d’une autre, nous donner la sécurité ou, au contraire, saper l’estime de soi ou même entretenir la colère. C’est clair que personne ne vient avec un manuel d’instruction à ce monde, un guide qui nous apprend à être de meilleures personnes ou, plus important encore, à être des parents. Nous pouvons faire un effort pour donner le meilleur à nos enfants, les amener dans une bonne école, organiser des activités parascolaires pour leur offrir la meilleure formation, mais parfois, de petits détails nous échappent.

Comment s’exprimer de manière positive ?

Il est essentiel de se remplir de positivité, et des expressions d’espoir où contribuer à la sécurité de l’épanouissement psychologique et personnel des enfants, où développer leur estime de soi. Dans notre vie quotidienne, nous n’accordons généralement pas d’importance à la façon dont nous nous exprimons. Quand en réalité on finit toujours par en dire plus qu’on ne le prétend. Même nos gestes disent beaucoup plus que des mots. En matière d’éducation, il est essentiel de prendre en compte tout ce que nous transmettons à un enfant. Nous pouvons nous plaindre de son comportement, le réprimander ou le punir. Mais La punition et la critique ne fonctionneront pas si nous ne vous donnons pas l’occasion de vous améliorer. Le langage positif est essentiel dans notre vie quotidienne, dans nos relations et quand il s’agit d’éduquer les plus petits.