Changer votre vision du monde grâce à une petite fille

une petite fille

Souvent, pour certains les choses sont bonnes ou mauvaises. On parle de goût et de couleur qui ne se discutent pas. Mais si on en croit tous les gouts musicaux, les gouts alimentaires, etc qui existent, tout n’est donc, au final, qu’une histoire de point de vue. Ce qui est mauvais pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

Cet article est ma contribution au festival inter-blog de à la croisée des blogs, organisé par developpementpersonnel.org. Il s’agit de la 52e édition, qui est organisée par Philippe du blog Apprendre sur soi et avancer. L’article de lancement est ici : croisee-des-blogs : commencer l’année avec un autre regard

Le thème de ce mois ci est : Question de point de vue : changer de regard pour avancer

Parfois un obstacle qui nous barre la route vers la réussite devient en réalité un allié. Et si nous apprenions à voir le bon côté de chaque chose. Comme le dit l’adage : « à quelque chose malheur est bon ». Et la plus doué pour trouver le bon côté des choses est une petite fille du nom de PollyAnna.

Connaissez vous Pollyanna ?

Il s’agit de l’héroïne d’un roman éponyme de l’écrivaine américaine Eleanor H. Porter publié en 1913. Il met en scène Pollyanna Whittier, une jeune orpheline recueillie par sa tante. Résolument optimiste face aux évènements de la vie, elle s’efforce de toujours voir le bon côté des choses au travers d’un jeu inventé par son père, Le jeu du bonheur appelé aussi jeu du contentement selon les traductions.

Ce jeu consiste à trouver, quel que soit le moment ou le lieu, une raison d’être heureux. Ce jeu prend son origine dans une scène où la petite Pollyanna qui espérait une poupée pour Noël, n’a trouvé comme cadeau qu’une paire de béquilles. Le père de Pollyanna lui a alors appris à regarder le bon côté des choses. Dans le cas présent, il fallait être heureux au sujet des béquilles parce que «nous n’avons pas besoin de les utiliser! »

D’ailleurs, son jeu du bonheur l’a aidé à surmonter des épreuves aussi terribles que la mort de son père, son accueil par une tante acariâtre, l’accident qui aurait pu la paralyser à vie. Son jeu du bonheur lui a permis à chaque fois de voir le bon côté des choses. Car il y a toujours une façon de voir les choses sous un angle plus avantageux.

En plus grâce à cet attitude positive et à son optimisme permanent, Pollyanna réussi, malgré elle, à transformer toutes les personnes aux alentours, à commencer par sa tante. Cela peut paraître étrange, mais réfléchissez bien au fait qu’une humeur est communicative. Ne parle-t-on pas de rire communicatif ? Avoir une bonne humeur et une attitude positive a vraiment beaucoup d’effet positif aussi bien sur vous que sur les gens qui vous entoure.

~Le boulanger n’a plus votre baguette fétiche ? Soyez heureux – Vous avez l’occasion d’en tester une autre !

~Une personne de votre famille est malade ? Heureusement que nous vivons à une époque où les soins médicaux sont meilleurs et puis il a la chance d’avoir une famille qui tient à lui.~Un accroc dans votre jeans préféré ? Enfin une bonne raison pour vous mettre à la couture.~Une dinde un peu trop cuite pour le réveillon ? Soyez heureux d’avoir eu les moyens d’acheter cette dinde, d’avoir une maison pour accueillir vos invités et surtout d’avoir des amis ou de a famille avec qui la partager.

Voici une petite citation extraite du premier roman de notre héroïne que vous pouvez retrouver dans l’adaptation la plus célèbre (celle de 1960 de Disney, disponible sur Amazon – visuel ci dessus –  et à regarder avec ses enfants) :

« When you look for the bad in mankind expecting to find it, you surely will. »

« Quand vous cherchez les mauvais côté de l’humanité en vous attendant à le trouver,vous êtes sûr de trouver. »

Cela rappelle un peu les principes de la loi de l’attraction. On trouve ce qu’on cherche !

Il n’existe pas actuellement de version française du roman en vente. Pour les anglophones, vous devrez facilement trouver le roman papier ou la version numérique (libre de droit). En attendant, juste pour le plaisir, voici le générique de l’adaptation en animation japonaise de Pollyanna. Une chanson des plus dynamisantes joliment interprété par Claude Lombard.