Êtes vous un esclave moderne ?

un esclave moderne

Article écrit à l’occasion de la journée internationale du souvenir de la traite negrière et de son abolition.

Pour moi qui suis à moitié Créole de la Réunion et qui ait donc du sang d’esclave et d’esclavagiste, la célébration de l’abolition de l’esclavage est pour moi une évidence. L’esclavage a été aboli en France (et dans ses anciennes colonies) depuis plus de 200 ans. Mais l’esclavage de l’Afrique a-t-il vraiment cesser pour autant?

Voici quelques articles pour vous faire votre idée sur le sujet et vous permettre de comparer à votre vie :

L’esclavage par l’infériorisation

par le blog de Vahine

Insérer dans l’esprit des gens une fausse infériorité de l’Afrique et de son peuple. Voilà une forme de traite des noirs modernes. Les africains sont souvent infantiliser (toujours un peu) et les proportions de leurs pays par rapport aux notres sont (volontairement?) déformés. Pour en savoir plus lisez l’article qui suit.

Extrait de l’article :

Comment une mappemonde peut donner une interprétation erronée de la réalité … De Jean-Paul Pougala pour Canal 8 : La carte géographique officielle du monde est celle réalisée en 1569 selon la projection dite de Mercator (du nom de son auteur, le Belge Gerardus Mercator), est une carte fausse.

Cliquez ici pour lire la suite de La terre est ronde ou comment revoir quelques notions de géographie …

 L’esclavage par la dépendance agricole

par le blog dur à avaler

Quel façon plus simple de rendre esclave les pays dont vous êtes dépendant pour manger en leur empêchant de disposer librement de leur agriculture. Kokopelli est un cas non isolé (même si cela touche surtout la France) d’asservissement de la masse paysanne. Pour en savoir plus lisez l’article qui suit.

Extrait de l’article :

Vous devez savoir qu’il n’est pas pos­si­ble de ven­dre n’importe quelle semence sur le marché. La semence en ques­tion doit être inscrite dans un cat­a­logue offi­ciel, qui réper­to­rie l’ensemble des semences créées, nor­mées, et cal­i­brées.

En principe, il n’y a aucun prob­lème, seule­ment en principe.

Cliquez ici pour lire la suite de Actualité: la mort de Kokopelli ?

L’esclavage par la dette

par le blog les états d’Anne

L’enfer des dettes est une forme de mise en esclavage où l’on rentre souvent par soi même et dont il est difficile de sortir. La liberté n’a pas de prix mais à un coût : le montant de vos dettes. Pour en savoir plus lisez l’article qui suit.

Extrait de l’article :

Un économiste fait le lien entre les prêts étrangers et la fuite des capitaux. L’un des cas les plus illustres de cette forfaiture reste le régime de Mobutu au Zaïre. Ainsi, dès 1982, le FMI savait que les comptes personnels de ce dernier et la Banque centrale de ce pays fonctionnaient comme des vases communiquants. La complicité a continué à régner pendant longtemps, organisant ainsi la ruine de ce pays.

Cliquez ici pour lire la suite de La dette odieuse de l’Afrique

D’autres pistes ?

Que pensez de tous ces profiteurs de l’Afrique et de son peuple ? les proxénètes, les marchands de sommeil, les passeurs, les employeurs au noirs, etc

Abolir est une chose, faire appliquer l’abolition en est une autre. Le plus étonnant c’est que les méthodes des esclavagistes de l’Afrique s’étend à tous les travailleurs pauvres du monde entier (subordination, endettement, etc). À méditer