Les 10 passages de livre que je n’oublierai jamais

Cette semaine le thème est : Les 10 passages de livre que vous n’oublierez jamais.

Voici donc mon top ten des passages de livres qui m’ont le plus inspirés.

1. Dans « Petite Princesse » de Burnett

 

Le passage où la directrice de la pension de Sara (l’héroïne) se rend compte que Sara est à nouveau riche et que sa soeur si discrète le reste du temps la traite de tout les noms.

2. Dans « la pierre et le sabre » de Yoshikawa

Le moment où Musashi combat contre lui même à travers les yeux d’un vieux prêtre.

3. Dans « Le prophète » de Khalil Gibran

Le passage sur les parents et leurs rôles vis à vis des enfants.

4. Dans « Maison Ikkoku » de Takahashi

 

Le moment où Yûsaku promet à Kyoko de mourir après lui (elle était veuve d’un précédent mariage)

5. Dans « Plus forte que le sabre » de Hiroshi Hirata

 

Le moment où elle accouche seule (exprès) mais aussi le moment où elle essaye d’entraîner les femmes de son village pour créer une milice de défense pendant l’absence des hommes.

6. Dans « Sans Famille » d’Hector Malot

 

Le moment où Rémi découvre qui est au final sa vraie mère

7. Dans « Le comte de Monte Cristo » de Dumas

 

Le passage où il est en prison avec l’abbé Faria et qu’il se rend compte qu’il a été dupé et manipulé.

8. Dans « Heidi » de Spyri

 

Le moment où son amie se remet à marcher

9. Dans « L’odyssée » de Homère

Le moment où le cyclope berné par Ulysse dit que c’est Personne qui l’a tué.

10. Dans « Jonathan Livingstone, le goéland » de Richard Bach

Le passage où il se « cogne » à la falaise.

11. Dans des centaines d’autres livres

Des passages qui mériteraient d’être dans ce top ten, il y en a plein, mais je me vois mal faire un top cent ou un top mille ^__^