Quel mouton aura la médaille d’or ?

                                                                                                     Qui sera couronné mouton de l’année ?

L’article d’aujourd’hui est un article invité. Il a été écrit par Vanille du blog insolence triomphante. Cette toute jeune blogueuse de 18 ans a un sacré esprit critique et nous fait part aujourd’hui de sa vision du monde des moutons.

Bêeee-Bêeee. N’avez vous jamais l’impression d’être un mouton ? D’être traité comme du bétail par votre employeur, les inconnus, les présidents ? Je ressens régulièrement cette sensation quand je fais la queue dans un magasin ou que je rentre dans un train bondé. Le monde d’aujourd’hui est tel que nous sommes rarement considérés comme des êtres humains mais plutôt comme des fourmis qui vivent des tas de petites vies parallèles sans jamais se croiser.

Triste réalité que certains tentent d’ignorer et que d’autres acceptent, contribuant encore à ce mythe de l’impuissance de l’individu moyen, qui seul ne peut faire avancer les choses et qui doit se contenter de subir bêtement tout ce qui lui arrive. J’ai moi aussi, longtemps accepté d’être un mouton et de me taire, mais subitement j’en ai eu assez. J’ai décidé de préparer mon départ, de changer de vie et de devenir ne serait-ce qu’un mouton noir.

Petite, je me suis sentie différente, et par la suite, je suis vite redescendue à la réalité en comprenant qu’en fait, je n’étais rien d’autre qu’une copie d’une copie d’une copie. Maintenant, c’est fini. Je me démarque, et la seule façon que j’ai trouvé de le faire, c’est de créer un blog et de tout faire pour devenir auto entrepreneur. Pourtant, si j’ai bien compris une chose, c’est qu‘être un mouton est indispensable et aussi la meilleure façon de faire un point judicieux sur qui vous êtes et ce que vous voulez.

Il n’y a en effet qu’au plus bas que vous apprendrez qui vous êtes, ce que vous voulez et surtout ce que vous ne voulez pas. Réfléchissez, et lisez pour guide « Faire le point sur sa vie« . Une fois complété, vous aurez un meilleur aperçu de ce que vous devez changer, et des étapes pour le réaliser.

Ne visez pas la lune. Peut-être que vous serez toujours un mouton, mais pas n’importe lequel : le roi des moutons. Trouvez un objectif, un but final, quelque chose pour vous émanciper de cette vie un peu gâchée. Allez jusqu’au bout de vos rêves, même si cela implique d’accepter d’être comme les autres. Ce n’est que temporaire. Quand on veut on peut. Voulez-vous être différent ? Voulez-vous changer de vie ? La décision vous appartient.