Guérir les traumatismes du passé grâce à un entraînement autogène

L’entraînement autogène est l’une des meilleures méthodes de relaxation utilisées avec succès pour guérir les traumatismes passés. Abandons, pertes, trahisons, déceptions sont des situations où rien n’est plus comme avant. Vivre un traumatisme psychologique peut complètement changer votre vie. Dans cet article, il sera expliqué comment l’entraînement autogène peut vous aider à traiter avec succès ce sujet délicat et vous redonner une vie paisible.

Qu’est-ce que le traumatisme psychologique ?

L’origine du mot grec “trauma” est blessure ou atteinte au corps. Aujourd’hui, le terme traumatisme psychique est utilisé pour désigner la condition dans laquelle se trouve une personne ayant eu l’expérience d’un événement difficile qui a atteint son psychisme. Tout d’abord, lorsque le traumatisme psychologique est évoqué, l’événement ou la situation qui cause un grand stress est abordé. Il peut s’agir d’événements qui menacent l’intégrité physique ou l’identité psychologique. Ils sont si fortement marquants qu’ils produisent d’importantes réactions émotionnelles et corporelles. Malheureusement, le cerveau n’est pas toujours capable ou en état de traiter ces événements et c’est précisément pour cette raison que le fonctionnement de l’esprit reste conditionné, tant au niveau conscient qu’inconscient. Au fil du temps, la plupart des traumatismes psychologiques se transforment en symptômes corporels, entraînant l’apparition de ce qu’est la symptomatologie traumatique.

Comment se manifestent les symptômes ?

Lors d’une exposition à une expérience traumatisante, même à distance, le cerveau humain peut développer des symptômes de détresse similaires à ceux qui pourraient se manifester si vous vous trouviez sur place. En effet, il est programmé pour prendre des mesures visant à protéger la personne devant toute menace potentielle. Lors d’une situation inattendue, il évalue la situation et décide si nous sommes en sécurité ou si une réaction rapide est nécessaire. Des molécules comme le cortisol sont libérées dans le corps pour se préparer à l’action. Pour mieux comprendre, il est maintenant conseillé de voir comment se manifestent les symptômes d’un traumatisme non traité et prolongé. Principalement, il est possible de dire que lorsqu’un traumatisme n’est pas résolu, il conduit facilement à un trouble anxieux. Pour plus de clarté, les principales manifestations symptomatiques sont rapportées de la façon suivante.

  • Vous avez peur et vous vous sentez impuissant
  • Vous revivrez constamment l’événement traumatique avec des images, des pensées ou des perceptions récurrentes et intrusives, des rêves, le sentiment de revivre l’expérience
  • Vous vivez une souffrance psychologique, qui est principalement déclenchée par des situations qui ressemblent à certains aspects de l’événement traumatique
  • Vous ne pouvez pas participer pleinement à la vie
  • Vous vous sentez détaché ou aliéné des autres
  • Diminuer les perspectives d’avenir
  • Augmenter l’activation nerveuse
  • Vous avez des difficultés à vous endormir ou à maintenir votre sommeil
  • Vous êtes très irritable et vous avez facilement des accès de colère
  • Vous avez des difficultés de concentration

Pourquoi l’entraînement autogène est-il particulièrement utile pour guérir les traumatismes passés ?

Tout d’abord, il faut noter que la Technique d’Entraînement Autogène est une psychothérapie courte. Elle porte précisément sur la résolution symptomatique de tous les cas où un malaise interne s’exprime par une perturbation physique. Il peut s’agir à la fois d’un conflit psychique et d’un blocage émotionnel. Cependant, pour mieux comprendre son fonctionnement, il est utile de se référer aux études scientifiques qui le soutiennent. Ils ont montré que les symptômes traumatiques entraînent une instabilité du système nerveux autonome, SNA. La plupart du temps, le traitement des traumatismes psychologiques par la sophrologie ne se fait pas spontanément, puis les émotions et les sensations corporelles se bloquent.

En pratique, ils constituent des réseaux neuronaux dysfonctionnels qui compromettent le fonctionnement psychique normal et le bien-être de la personne. Le stress chronique modifie la structure du cerveau et prédispose à l’inconfort mental. Ce sont les preuves d’une série d’études menées par une neuroscientifique et ses collègues à Berkeley dans un université.  De nombreux autres auteurs, cependant, soutiennent que les traumatismes psychologiques, petits et grands, vécus principalement dans l’enfance, ont un impact significatif sur l’émergence du stress psychologique et le développement de divers troubles psychologiques. Des aspects particuliers du caractère, tels que la timidité ou la tendance à la culpabilité, peuvent être la conséquence de traumatismes psychologiques. Les traumatismes interpersonnels sont d’autant plus graves qu’ils se répètent dans le temps. Dans ces cas, sa résolution est plus difficile, car les traumatismes aggravent considérablement la charge dysfonctionnelle du cerveau.

L’entraînement autogène favorise le traitement des traumatismes passés

Certaines des contributions les plus intéressantes sont les études récentes menées dans les laboratoires de l’université du Wisconsin, où des recherches fascinantes sont menées sur les émotions et le stress et leurs effets sur la santé. Il est maintenant largement prouvé que l’entraînement autogène ou la sophrologie agit sur la récupération émotionnelle en rééquilibrant les hémisphères cérébraux. Elle constitue des réseaux neuronaux fonctionnels et réactive le système naturel et inné de traitement de l’information. Il est très dangereux de ne pas faire face aux traumatismes et aux souffrances du passé. Faire semblant d’oublier, peut provoquer de forts blocages émotionnels avec pour conséquence de ne pas pouvoir vivre pleinement votre vie. En utilisant l’entraînement autogène, les souvenirs traumatisants du passé ne sont plus dérangeants, ne produisent plus de conséquences négatives dans votre vie actuelle et sont intégrés dans des structures de sens et de mémoire adaptative. Travailler une mémoire signifie l’intégrer, ne pas l’oublier, pour que vous ne la ressentiez plus comme émotionnellement dérangeante dans votre présent. L’entraînement autogène vous aide dans ce cas à équilibrer vos émotions, il vous donne confiance en vous pour que vous puissiez vivre pleinement votre vie.

Training autogène : comment appliquer la méthode ?

Cette méthode de réelle détente musculaire et psychique comprend en fait deux cycles. Le cycle supérieur suppose la parfaite maîtrise du cycle inférieur et ne peut être réservé qu’à des pratiquants déjà bien rodés. Et le cycle inférieur correspond à l’apprentissage lui-même du training autogène de Schultz, par concentration sur les sensations corporelles. La méthode se décompose en plusieurs phases, durant lesquelles vous allez apprendre à ressentir des sensations de chaleur, de pesanteur, de lourdeur, sur les zones de contact des différentes parties du corps. Elle apprend également à visualiser votre respiration en la laissant aller et venir sans pour autant intervenir. Il faudra juste l’observer et apprécier le mouvement de l’air dans vos poumons, votre ventre et la totalité de votre corps. Il vous est conseillé de formuler mentalement des phrases suggestives au fur et à mesure de vos exercices en les répétant jusqu’à ce que vous atteigniez le but que vous vous êtes fixé. Avec de l’entrainement, vous arriverez à évacuer toutes vos pensées négatives. Néanmoins, même si celles-ci reviennent au cours de l’exercice, ne luttez pas, laissez-les venir sans culpabiliser, elles disparaîtront peu à peu. À la fin de votre exercice de sophrologie qui peut durer plusieurs minutes, Ainsi, vous allez atteindre une véritable détente musculaire et chasser votre stress. Plus vos muscles seront relâchés, plus vous serez en paix avec votre organisme et votre mental. En outre, pour que la méthode soit efficace, choisissez un créneau favorable dans votre emploi du temps et tenez-vous-y : le matin au réveil, à l’heure du déjeuner ou le soir après votre travail, peu importe. Le tout est d’être régulier pour que ce moment de détente devienne un véritable réflexe dans votre vie quotidienne, tout comme vous brosser les dents ou boire votre café.