Le sentiment de culpabilité – un manque de confiance en soi

Peut-on être coupable de vouloir trop faire ?

En nous accusant d’être responsable de tout les malheurs du monde, nous nous attribuons un pouvoir que nous n’avons pas. Seulement le hic c’est qu’on nous demande sans cesse d’être performant sans tenir compte une seconde de vos possibilités physique ou temporel. Les journées ne font que 24h pour tout le monde et nous avons tous des biorythmes différents.

Le souci, c’est que de vouloir être à la fois un parent exemplaire, un professionnel ultra performant et un citoyen impliqué, c’est le burn-out assuré (cliquez ici pour en savoir plus sur les étapes du burn out et ainsi le dépister).

Voici quelques conseils pour moins vous sentir coupable de ne pas être toujours à la hauteur.

  • Au lieu de vous blâmer, demandez vous si vous n’êtes pas trop exigeant envers vous même.
  • Notez vos pensées négatives sur une feuille afin de prendre suffisament de recul. Vous pourrez ainsi vous recentrez sur l’essentiel.
  • Ne croyez pas tenir entre vos mains le sort des autres. Nul en dehors des capitaines de navire n’a un tel pouvoir.
  • Méfiez vous des culpabilisateurs. En effet, la culpabilisation est une forme simple et efficace de manipulation. Au travail c’est le premier pas vers le harcèlement moral. À la maison, c’est le premier pas d’un possible chantage affectif. Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de cet article : Comment démasquer les culpabilisateurs ?

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de ce livre disponible sur amazon:

Au diable la culpabilité ! : Cessez de vous culpabiliser et retrouvez votre liberté intérieure

Présentation de l’éditeur :

Qui n’a jamais été tenaillé par des sentiments de culpabilité ?
Qui n’a jamais souhaité s’en affranchir ?
Et si, contre toute attente, il y avait une bonne raison à cette culpabilité qui nous empoisonne la vie ?
Car se sentir coupable, c’est paradoxalement éprouver un sentiment de contrôle sur le monde et les autres!

Ce livre, illustré de nombreux exemples tirés de la vie quotidienne, entraîne le lecteur au plus profond du sentiment de culpabilité. Il démontre que les recettes destinées à faire taire la culpabilité sont souvent inefficaces à long terme. En affirmant que la culpabilité et la toute-puissance sont deux aspects d’une même réalité, l’auteur apporte un éclairage audacieux et original sur nos motivations les plus inconscientes, en même temps qu’il propose des moyens concrets et accessibles pour travailler sur la culpabilité et la dépasser.

La référence incontournable en matière de culpabilité !