3 erreurs à éviter pour renforcer son estime de soi

Le concept d’estime de soi est mal compris. En effet, il est enclin à croire que l’estime de soi est quelque chose qui dépend des autres. Qu’ils s’agissent de leurs jugements, critiques et éloges, ainsi que de leurs succès ou échecs personnels. 

L’estime de soi : une définition à comprendre

Pour comprendre comment augmenter l’estime de soi, il faut connaître sa définition. L’estime de soi est l’évaluation indépendante de sa valeur en tant que personnes et de ses capacités. En gros, c’est quelque chose d’indépendant des opinions que les autres peuvent avoir sur vous. C’est-à-dire que l’estime de soi est son jugement sur soi-même, l’estime que vous vous faites de vous-mêmes, de sa valeur en général. Cependant, puisqu’il s’agit de son estime personnelle, elle ne dépend pas de l’opinion des autres, il s’agit d’une évaluation personnelle. En outre, l’estime de soi ne doit pas être confondue avec l’arrogance, de ceux qui se considèrent infaillibles ou qui prétendent l’être. Il ne s’agit donc pas de l’évaluation positive excessive et déformée que beaucoup de personnes ont d’elles-mêmes. Lorsqu’il s’agit d’estime de soi, vous devez donc penser à un jugement, différent du fruit des critiques des autres ou de ses succès. Il ne s’agit pas des événements plus ou moins favorables, mais toujours et dans tous les cas, de sa pensée autonome. Seul lorsque c’est vous qui évaluez votre valeur, vous pouvez parler d’estime de soi. L’estime de soi est composée de nombreux éléments, qui ensemble la déterminent. Si les éléments qui la composent sont forts et stables, l’estime de soi sera également forte. Chaque élément a sa propre importance. Si un élément est manquant ou défectueux, c’est toute sa structure qui en souffre. Il n’est pas une valeur qui se construit seulement dans l’enfance, mais doit toujours être renforcée et nourrie en permanence. Afin de pouvoir utiliser au mieux ses forces, il est donc la partie aide à se trouver et à avoir la force de se reconstruire.

Quels sont les éléments qui la composent ?

L’estime de soi est composée de certains éléments qui, mis ensemble, la composent. Pour augmenter l’estime de soi et la nourrir constamment, il faut bien connaître les éléments qui la composent. Trois éléments fondamentaux reviennent constamment dans l’estime de soi. En pratique, chaque élément contribue à sa formation et à sa stabilité. D’abord, les croyances personnelles, il construit les idées de soi face aux circonstances et aux personnes avec lesquelles nous entrons en contact. Celles-ci peuvent contenir des idées irrationnelles ou dysfonctionnelles et des idées rationnelles ou fonctionnelles. Les idées rationnelles sont donc des croyances, qui incitent à se sentir mal à l’aise par rapport à vous-mêmes et conduisent à un comportement inefficace. Elles expriment des évaluations fortes des événements et ont un caractère absolutiste, impérieux et dogmatique. Au contraire, les idées rationnelles sont des pensées qui aident à se sentir bien et déterminent des comportements efficaces. Ensuite, la conscience de soi qui permet de vivre consciemment. Cela signifie, essayer d’être conscient de tout ce qui concerne ses actions, ses objectifs et ses valeurs. Etre conscient de quelque chose, c’est être présent à soi-même, en tournant son attention vers ce qui entoure. Très souvent, l’homme vit une vie inconsciente, une vie pleine d’automatismes, avec des pensées, des émotions, des actions et des réactions automatiques. Il n’est pas conscient, mais automatiquement guidés par son inconscient. Enfin, le troisième élément est le changement. Les états intérieurs et relations interpersonnelles sont en constante évolution, tout comme votre environnement. Vous êtes constamment à la recherche d’un équilibre, qui évolue en fonction des différentes situations dans lesquelles vous êtes impliqués. Le changement est la poussée vers l’action. Ensuite, à partir d’une seule action, d’autres choses merveilleuses peuvent se produire. Le changement peut être effrayant et c’est pourquoi une résistance au changement se présente. Avoir peur du changement est naturel, parce que les choses nouvelles ont tendance à faire peur. Si vous avez le pouvoir de changer chaque situation par votre intervention et votre volonté, cette façon de penser vous aidera à voir le changement possible. D’ailleurs, il peut se présenter en un événement positif et nous donnera la force d’accepter un éventuel échec.

Trois erreurs courantes à éviter

Il faut éviter de donner trop d’importance au jugement des autres. C’est l’une des erreurs les plus courantes qui minent l’estime de soi. Il se peut que vous pensiez que l’appréciation et l’approbation des autres amélioreront la confiance en soi. Ce genre d’erreur a également un certain nombre de résultats négatifs tels que la faiblesse. Vous ne pouvez pas vraiment vous améliorer, mais vous essayez simplement d’obtenir l’appréciation des personnes avec lesquelles vous entrez en contact. Le jugement des autres est généralement superficiel et désorientant. Laisser notre estime de soi dépendre du jugement des autres est une grave erreur. Elle crée une dépendance et affecte tous les aspects de la vie. Ce que vous pouvez faire, pour ne pas commettre cette erreur est développer une façon de penser basée sur l’amour-propre. Il faut concentrer l’attention sur vous-même et oublier le jugement des autres. Deuxièmement, une erreur à corriger tout de suite est de toujours penser négativement lorsque vous vous référez à vous-même. L’estime de soi souffre grandement de la façon dont vous vous adressez à vous-même et à vos capacités. L’habitude de penser à soi est de s’agiter et de s’angoisser, ou d’être submergé par le doute, l’incertitude ou la peur. Ces réactions sont dictées par des modes de pensée intériorisés et par l’accoutumance à ces modes. Cette erreur est très courante et nuisible à l’estime de soi. Enfin, se comparer fréquemment aux autres est une erreur dépendant des deux premières. L’humanité a tendance à établir sa valeur en fonction de la comparaison qu’il se fait entre ses semblables. En fait, en se comparant à quelqu’un,  il est toujours amené à voir le pire de soi-même. L’erreur réside vraiment dans le fait qu’au lieu d’attirer l’attention sur sa propre valeur, vous avez tendance à regarder combien les autres ont fait mieux que vous. Si vous voulez plus d’estime de soi, la première chose à faire est d’arrêter d’essayer de plaire aux autres. Il faut accepter ce que vous êtes que vous allez vous améliorer.

Comment augmenter l’estime de soi ?

L’estime de soi est basée sur une structure simple : une configuration intérieure simple, légère et fonctionnelle. Pour obtenir des résultats, il faut apprendre à percevoir le monde de manière détendue, sans se juger ou juger les autres. Il faut toujours penser à ce que vous voulez vraiment et à ce qui vous fait vous sentir bien. L’objectif est d’atteindre une bonne valeur de soi-même. Le sentiment que vous devez rechercher est la spontanéité et le mouvement vers ce qui vous intéresse. En redécouvrant et en valorisant ce que vous êtes et non ce que les autres attendent de vous. Comment renforcer l’estime de soi ? Sortir du piège est possible et cela signifie commencer à vivre plus légèrement, plus calmement et surtout s’aimer soi-même.