6 conseils pour sortir de l’état de stagnation émotionnelle

Savez-vous ce qu’est la stagnation émotionnelle ? Réfléchissez à votre propre réalité pour trouver la réponse. Le lundi arrive et il ne semble pas y avoir de raison de sortir du lit et de commencer une nouvelle semaine ? D’une manière ou d’une autre, il vaut la peine de veiller à ne pas se retrouver dans une réalité de stagnation émotionnelle. Parfois, elle arrive en douce, presque imperceptible. Lorsque vous vous en rendez compte, des années se sont écoulées depuis que vous avez cessé de vous regarder vraiment et de comprendre comment vous en êtes arrivé là ou, pire encore, pourquoi vous êtes resté coincé dans cette réalité si éloignée de ce que vous vouliez. Le manque de motivation est l’une des caractéristiques marquantes dans la vie de ceux qui sont émotionnellement stagnants, mais est loin d’être la seule. En effet, les gens ne réagissent pas toujours de la même manière à un quotidien marqué par un manque absolu de mobilité, de conquête ou même de petits plaisirs.

Qu’est-ce que la stagnation émotionnelle ?

Pour commencer, faisons l’essentiel. Après tout, comment peut-on définir la stagnation émotionnelle ? Comprendre son concept est aussi une façon d’en identifier les subtilités. La première chose que nous devons considérer est que ce n’est pas suffisant parce que ça l’est. La vérité est que même si nous ne sommes pas toujours capables de voir, nous avons la responsabilité de fournir un espace, voire un hébergement complet pour qu’il se répande et s’enracine. Petit à petit, jour après jour, nous prenons des décisions ou même nous arrêtons de prendre qui donnent de la force à notre propre paralysie avant la vie. Comme si nos sentiments ne valaient pas la peine d’être explorés et que le mieux était de simplement accepter ce qui venait, avec une totale passivité. Il peut être défini, en bref, comme un état de routine dans lequel il n’y a de place que pour plus de la même chose. Les vieilles habitudes se répètent jusqu’à l’épuisement, même lorsqu’elles sont erronées, le genre qui n’apporte que des regrets et une usure émotionnelle. Le grand problème est que personne n’est vraiment à l’abri de cela et, pire encore, il y en a beaucoup qui refusent même d’admettre qu’ils vivent un moment de stagnation émotionnelle, avec des réflexions sur tous les aspects de la vie. La première chose à considérer à cet égard est qu’il n’y a aucune honte à reconnaître que vous avez atteint un point où vous êtes incapable d’évoluer. En fait, c’est une condition de base pour que ce moment soit laissé derrière soi.

Les étapes de la stagnation émotionnelle

La stagnation émotionnelle n’est pas un état qui survient du jour au lendemain. C’est nous qui lui ouvrons progressivement la porte et, sans lui opposer de résistance, nous lui donnons l’autorisation de s’installer. Certaines circonstances de la vie, certains moments et certaines expériences vont venir l’alimenter. Personne n’est à l’abri d’en souffrir. Le problème réside dans le fait que nous nions souvent le fait d’en souffrir et que nous restons dans cette stagnation sans en mesurer les conséquences. Les gens finissent par s’éloigner de nous, les opportunités nous filent entre les doigts, notre joie s’évapore petit à petit et nous ne devenons plus que l’ombre de nous-mêmes. Nous perdons de vue notre horizon et l’essence de notre vie nous quitte petit à petit. La stagnation fait disparaître la motivation. Ce que nous aimions auparavant nous paraît désormais ridicule et sans aucun sens. Nous préférons rester seules. Nous fermons notre cœur et nous décidons de nous isoler, pour ne pas déranger les autres et pour ne pas être dérangés. Et sans l’avoir véritablement décidé, nous nous enterrons dans notre propre vie.

Principales caractéristiques de la stagnation émotionnelle

Nous avons déjà parlé du manque de motivation et de la peur, deux signes frappants de stagnation émotionnelle. Mais en y regardant de plus près, il est possible d’identifier d’autres traits assez communs. La tristesse en est un exemple. Mais la vérité est qu’il existe un mot qui semble très bien définir cet ensemble d’émotions négatives qui dominent ceux qui vivent un moment de stagnation : l’apathie. Même si l’on ressent une certaine crainte d’une opportunité de changement, la plupart du temps elle est vécue de manière apathique, dans laquelle l’individu ne se soucie même pas, tant que le temps passe simplement. Les moments de joie existent, mais ils sont superficiels et, dans l’ordre, ils font place à un manque d’enthousiasme et à ce sentiment insistant qu’absolument tout semble aller de travers. Nous ne pouvons pas nous développer en interne, nous regarder avec générosité et comprendre non seulement nos limites, mais aussi nos capacités et nos différences. Et c’est dans cette limitation émotionnelle et de connaissance de soi que nous nous perdons dans le chemin, dans les rêves et les conquêtes. On nous dit qu’il faut avoir l’emploi de rêve, construire la famille parfaite, connaître les meilleures destinations du monde et penser à la prochaine. Ils ne nous demandent pas notre avis sur tout cela et souvent nous acceptons simplement que c’est la bonne chose à faire et que vivre le rêve de quelqu’un d’autre n’est pas si mal. Mais à quel prix ? Avoir l’emploi de rêve, construire la famille parfaite, connaître les meilleures destinations du monde et penser à la prochaine sont autant d’idées merveilleuses, mais elles ne s’inscrivent pas toujours dans la réalité individuelle de chacun et même dans ses projets. Lorsque nous supposons simplement que c’est le seul idéal de vie possible, nous courons également le grand risque d’être frustrés lorsque nous réalisons qu’il ne représente peut-être pas le bonheur et le bien-être. La grande question est de savoir si vous vous êtes déjà arrêté pour réfléchir à ce que vous voulez vraiment être et à vos propres objectifs. Plus que cela, quels aspects devez-vous développer pour y parvenir ?

6 conseils pour sortir de la stagnation émotionnelle

Pour résumer tout ce que nous avons réfléchi jusqu’à présent et ajouter de nouvelles alternatives, nous avons séparé 6 conseils qui feront toute la différence dans votre recherche pour sortir du stade de la stagnation émotionnelle.

  • Sortir de la zone de confort

Oui, la zone de confort également appelée zone de sécurité tant redoutée et dont on parle beaucoup, peut être un grand facteur de dissuasion pour ceux qui veulent être en constante croissance. Se tenir à l’écart ou même le quitter signifie se remettre en question quotidiennement pour aller à la recherche du nouveau, de ce qui fuit l’évidence et qui bouscule ses propres certitudes. Après tout, le passage du temps nous fait progresser dans les activités que nous exerçons avec une certaine fréquence. Le danger réside dans le manque d’attitude pour améliorer leurs propres processus, pour découvrir de nouvelles options ou même pour quitter complètement la voie habituelle et chercher l’inimaginable. En d’autres termes, ne vous mettez jamais trop à l’aise. Le confort et la sécurité nous donnent confiance, mais trop peut paralyser.

  • Soyez ouvert aux surprises

Pourquoi ne pas permettre de nouvelles expériences et situations ? Ne répétez plus ce vieux mot à la mode selon lequel vous n’êtes pas assez vieux pour ceci ou cela. Lorsque nous nous ouvrons aux surprises que la vie peut nous offrir, nous ajoutons des possibilités et découvrons que nous sommes capables d’aller beaucoup plus loin. Ce conseil, d’ailleurs, a tout à voir avec le fait de sortir de votre zone de confort et de comprendre que c’est loin de là que la vraie magie se produit. D’ailleurs, magie n’est pas exactement le mot : il s’agit plutôt de détermination qui donne des résultats.

  • Tracer les métas

Vous vous souvenez de ce dont nous avons parlé plus tôt concernant la fixation de vos propres objectifs ? C’est exactement cela. Lorsque nous sommes en mesure de fixer certains objectifs et de comprendre où nous voulons aller, il est beaucoup plus facile de définir une bonne stratégie. Sinon, nous sommes laissés au vent ou à l’opinion des autres, sans aucune perspective dessinée, ce qui nous permet de visualiser ce qui nous attend juste là devant. Cela ne signifie pas qu’elles seront toutes remplies du jour au lendemain et même que certaines ne devront pas être revues en cours de route. Il ne s’agit pas du tout de cela. Il s’agit bien plus de se tourner vers l’avenir et de visualiser des possibilités qui nous mettent à l’abri de toute stagnation.

  • Écoutez-vous

Mais, encore une fois, tout dépend de la connaissance et de la compréhension de soi. Personne d’autre ne peut vous dire comment vous vous sentez ou ce que vous pouvez attendre de votre vie. Lorsque nous comprenons vraiment qui nous sommes et quels sont nos besoins et nos désirs, une nouvelle voie s’ouvre. Que diriez-vous de vivre quelques instants de solitude et de contempler l’infini qui se cache en vous ? Il n’y a pas d’avenir dans la vie quand on n’est même pas capable de se comprendre soi-même. Arrêtez-vous pour réfléchir à la façon dont vous avez mené votre vie et à la mesure dans laquelle cela reflète votre personnalité et vos propres objectifs. Tout est interconnecté, comme un véritable système qui a besoin d’une harmonie entre ses différentes composantes pour fonctionner au maximum de son potentiel.

  • Faites une liste de remerciements

Quand avez-vous pris pour la dernière fois quelques minutes de votre journée pour simplement dire merci ? Merci pour votre santé, pour les personnes que vous avez rencontrées en chemin et qui ont changé votre itinéraire, pour le sourire que vous avez reçu et pour le succès que vous avez obtenu jusqu’à présent. Comme beaucoup le disent, le flux de remerciements libère le flux de réception. Être reconnaissant signifie reconnaître que vous n’êtes peut-être pas encore arrivé là où vous avez toujours rêvé, mais que vous avez déjà accumulé tant de petites réalisations qui étaient essentielles pour fouler le chemin ici.

  • Chercher de l’aide

Certaines personnes sont réticentes à partager leurs frustrations et à demander de l’aide, mais il n’y a aucune honte à cela. Il peut s’agir d’un professionnel ou même de sa famille et de ses amis. L’important est de comprendre que vous n’avez pas besoin d’être seul et que vous pouvez très bien vous défouler de temps en temps. Cela permet de libérer tout ce stress accumulé et peut être une excellente alternative à la collecte d’opinions différentes ou même de mots de soutien.

Comment le coaching peut-il vous aider à sortir de la stagnation émotionnelle ?

Connaissez-vous et appréciez-vous vraiment votre potentiel ? Certaines personnes passent leur vie à penser qu’elles sont incapables de faire ceci ou cela. Parfois, ce qui manque vraiment, c’est l’impulsion de faire les choses différemment et de se permettre d’aller plus loin pour chercher de nouvelles possibilités. Mais cela, comme la plupart des choses dans cette vie, est un processus. Le coaching, connu comme la principale méthodologie de développement humain au monde, est un allié puissant pour ceux qui veulent mieux se connaître et être capables de redéfinir leur propre chemin à partir de l’amélioration des compétences comportementales. Il s’agit de comprendre où vous voulez aller et ce que vous devez faire pour suivre cette voie. Il n’y a pas de magie, mais de la planification, du soutien et de l’action.