L’auto défense intellectuelle par Normand Baillargeon

Votre Intellect aussi sait se battre

Aiguiser sa pensée critique, c’est apprendre à évaluer des arguments, à juger les informations et les idées qui nous sont soumises. C’est aussi apprendre à formuler clairement ses idées et à les rendre plus plausibles et convaincantes, y compris à ses propres yeux.

Normand Baillargeon (né en 1958) est professeur en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), essayiste, sceptique, etc il est à l’origine d’un petit vademecum de la pensée critique connu sous le nom de« petit guide de l’auto défense intellectuelle »

Extrait de l’essai à l’origine du livre

Pourquoi étudier la pensée critique

Un idéal de citoyenneté participative et délibérative mal en point

Apprendre la pensée critique, c’est apprendre à évaluer des arguments, à juger les informations et les idées qui nous sont soumises. C’est encore apprendre à formuler clairement ses idées et à les rendre plus plausibles et convaincantes, y compris à nos propres yeux. Ces objectifs sont valables en soi, sans aucun doute. Mais en quoi tout cela concerne-t-il l’exercice le politique et plus précisément la citoyenneté? Le lien est le suivant.

Dans une démocratie, chacun est gouvernant en puissance et est appelé à se prononcer sur les affaires qui concernent le bien commun; chacun peut faire entendre sa voix et peut, en droit, prendre part aux débats et aux discussions qui ont constamment cours sur un nombre en théorie infini de sujets et de questions et qui débouchent, après délibération, sur des décisions et des actions.