Vous devriez avoir confiance en vous, voici pourquoi et comment

pourquoi et comment.

La confiance en soi est ce qui fait la différence à qualité égale entre l’échec et la réussite. Avoir confiance en soi commence par une bonne estime de soi. Et avoir une bonne estime de soi c’est : avoir un regard positif sur soi, s’aimer sans condition.

Quelles sont les 5 bases primordiales de la confiance en soi ?

le sentiment de sécurité

Pour avoir confiance en soi, on a le besoin de se sentir aimé, d’avoir une famille stable et aimante, de ne pas travailler avec l’épée de damoclès de la menace au licenciement, de ne pas travailler dans des conditions où il y a danger pour sa sécurité ou sa santé (amiante, etc)

le sentiment d’identité

La confiance en soi nécessite aussi le sentiment d’avoir le droit d’exister, vous avez droit à la parole, vous n’êtes pas brimer, vous avez le sentiment d’exister face aux autres, de ne pas être effacer.

Vous ne pourrez jamais vous épanouir si vous ne vous sentez pas ce droit d’avoir vous aussi votre place au soleil.

le sentiment d’appartenance à une famille

Un sujet plus ou moins délicat surtout avec ces histoires de famille idéal : un père, une mère et des enfants. Sauf que la famille idéalisée n’est pas forcément la réalité.

Beaucoup de famille sont déchirées. Si vous avez la chance d’avoir une famille unie, profitez en pour y puiser votre confiance en vous. Sinon, dans le cas où vous avez aucun parents digne à vos yeux d’être votre famille, créez la votre ou rejoignez une famille adoptive déjà établi et de confiance. Cela peut-être l’armée, un club d’art martiaux, une association, etc.

Attention, c’est ce sentiment d’appartenance à une famille qui fait le chou gras des sectes de tout genre

le sentiment de compétences

Au ttravail, à l’école, etc nous ne sommes pas toujours les meilleurs. Ce qui compte c’est de se sentir à sa place. Il ne faut pas être en désaccord avec ses comptences en exercant par exemple une ativité sur ou sous qualifié.

le sentiment de sociabilité

C’est le sentiment d’être un avec tout les autres. C »est à dire ne pas avoir une timidité excessive et entretenir des relations normales avec vos collègues, vos camarade. C’est à dire des relations saines sans rivalités ou jalousie excessives.

S’accorder des droits :

Voici une liste non exhaustive des droits et des libertés fondamentales à défendre.

  • J’ai le droit de vivre et d’exister
  • J’ai le droit d’être moi-même
  • J’ai le droit de granidr
  • J’ai le droit de réussir
  • J’ai le droit de faire
  • J’ai le droit d’être important
  • J’ai le droit d’appartenir à une famille, à un groupe
  • J’ai le droit d’avoir des amis, des relations
  • J’ai le droit de penser pour moi
  • J’ai le droit de ressentir
  • J’ai le droit d’être ce que je suis (un enfant, adulte, un homme, une femme, un hétéro, un homo, un croyant, un non-croyant, etc)

S’accepter :

Il faut accepter son corps tel qu’il est. Ne pas avoir peur des miroirs. Les vrais amis disent toujours la vérité même si elle est dure à entendre, les miroirs aussi.

Parler de vos complexes à vos proches est une étape importante.

Notez bien surtout que les stars sont, au final, une minorité de personne et sont le plus souvent retouchés (photoshop, chirurgie)

« connaîs toi toi même » Socrate

Les complexes les plus courants à combattre :

  • apparence
  • compétences physique
  • compétence intellectuel
  • poids