Le deuil : les étapes et les conseils pour surmonter la perte d’un proche

Le deuil est une étape parfois très difficile à surmonter et accepter causée par la disparition tragique d’un être cher. Accepter la mort d’un être cher est difficile, mais la mort fait partie de notre vie et le deuil signifie apprendre à accepter ces moments aussi, en permettant à notre cerveau et à notre âme de surmonter la douleur de manière positive et constructive.

Les étapes du deuil

Selon les psychologues, il existe quatre étapes de deuil : la première étape, la plus difficile, est appelée déni car la souffrance est telle qu’elle provoque un vertige qui ne permet pas de bien ressentir les émotions. La deuxième phase est la recherche de l’être aimé : vous commencez à ressentir la douleur du manque et des sentiments de culpabilité et d’anxiété peuvent apparaître. La troisième est la phase de colère, qui se manifeste par la dépression, l’apathie, la tristesse, voire dans certains cas le manque de volonté de vivre et de stimuli sociaux. Enfin, lorsque le processus de deuil suit un cheminement physiologique normal, on arrive à la quatrième phase, la phase finale, qui est l’acceptation du deuil et le retour progressif à la vie normale, avec la reprise des activités quotidiennes normales et l’intérêt pour l’avenir.

Accepter la mort

La réaction de chacun face au deuil est totalement personnelle et imprévisible et dépend beaucoup du caractère, de la personnalité mais aussi des circonstances du décès. C’est une chose d’accepter la mort dans la vieillesse, c’est est une autre de faire face à la mort soudaine, peut-être d’une jeune personne. Pour pouvoir surmonter la grande douleur, il est important de compter sur votre réseau de parents et d’amis pour trouver ce soutien humain. Ce dernier est fondamental pour comprendre que la vie continue et que quelqu’un nous soutient. Loin des relations, on risque de tomber dans l’isolement, la solitude et la dépression, avec le risque que le deuil ne soit pas fait, c’est-à-dire qu’il ne soit pas correctement traité.

D’après les psychologues…

Le conseil des psychologues est de ne pas tarder à revenir aux engagements et à la vie quotidienne avec ses activités normales. Prendre en main la vie quotidienne avec ses routines est fondamental pour donner au cerveau le signal que la vie continue et qu’il y a encore un avenir à vivre, en se concentrant sur la beauté qu’elle peut encore nous réserver.